Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Liberté immédiate pour les prisonnierEs politiques du mouvement étudiant colombien

13 Avril 2007

L'Association Colombienne des ÉtudiantEs Universitaires - ACEU -
[1] exige la liberté immédiate pour les prisonniers politiques du
mouvement étudiant colombien [2].

Les pays comme la Colombie vivent
dans un environnement de permanentes iniquités économiques et
sociales, configurées à partir d'un système d'exclusion et de
persécution politique où le silence est le grain des inquisiteurs et
où plaider pour une véritable démocratie est le rôle des kamikazes
de la parole, ce rôle de kamikazes de la parole étant assumé entre
autres par les étudiantes et étudiants universitaires qui, avec un
grand sens de la responsabilité, s'articulent aux luttes sociales du
peuple colombien. Nous sommes des intellectuels et intellectuelles
en formation, poètes, peintres, maîtres, ingénieurs, avocats,
humanistes, qui vivons et observons à partir de l'académique et avec
l'énergie rénovatrice de la jeunesse, l'injustice sociale et
politique. C'est donc pourquoi à partir de la même académique nous
étudions, luttons et aspirons à être des jeunes que l'université
forme pour transformer la réalité que nous subissons et c'est
pourquoi nous assumons nos responsabilités de dire et de faire ce
dont nous exige notre conscience démocratique et notre éthique
humaniste.

Cependant, en Colombie où nous vivons une dictature déguisée de
démocratie, critiquer ou encore agir de façons autonome est un délit,
s'engager dans la défense du caractère public de l'éducation est une
action terroriste, et celui qui incurie dans le délit de penser est
persécuté par le régime, parfois avec ses chiens des chasse les plus
sanguinaires (les paramilitaires) ou, dans le meilleur des cas, en
utilisent les institutions de l'État, qui nous marginalisent et nous
stigmatisent comme terroristes et/ou guérilleros. C'est donc la
triste réalité de la Colombie depuis plusieurs années, les noms de
nos très chères compagnes et compagnons assassinés sont un témoignage
macabre et nous ne permettrons pas que le régime les efface de notre
mémoire.

Ce sort de persécution aux mouvements étudiants colombiens dirigé par
l'État colombien, est davantage observable dans les cas emblématiques
des compagnons et compagnes membres de l'Association colombienne des
étudiantEs universitaires : la camarade MAIRA LOPEZ, étudiante de
l'université de Sucre , emprisonnée depuis un an dans le centre de
réclusion pour femmes de la ville de Cartagena, FEDERICO VALERO
étudiant de l'Escuela Superior de administración publica, qui est en
prison depuis la fin de 2004 ainsi que le cas les plus récent des
compagnons, SILVESTRE LOZANO, étudiant de l'université Sur
Colombiana, arrêté le 20 mars 2007 dans la ville de Neiva. Ces trois
compagnons sont dans les prisons colombiennes pour avoir une pensée
critique, pour avoir agi de façon autonome et pour suivre leur
conscience démocratique et leur éthique humaniste. Quel paradoxe !
Ils sont accusés de terrorisme par un État terroriste.

Maira, Federico et Silvestre, vous êtes un exemple de la difficile
tâche qui représente être une ou un étudiant universitaire en
Colombie, de personnes illustres, ceux celles qui ne nient pas la
réalité mais qui lutte pour la transformer. Votre exemple est notre
guide pour continuer la lutte. Pendant que vous êtes injustement
enfermés, avec vous sont notre pensée et notre sentiment de
solidarité. Votre emprisonnement, nous le sentons comme le notre.

Nous exigions leur libération immédiate. Au même moment, nous
demeurons dans le combat pour l'éducation des Colombiennes et
Colombiens, les barreaux sales et immoraux ne réussissant jamais à
enfermer la vérité et la justice que vous, MAIRA, FEDERICO ET
SILVESTRE représentez. Parce que nous connaissons et partageons vos
leitmotivs de justice et liberté, nous continuons en avant. Ne
démissionnez pas dans cette lutte pour l'Université publique, pour la
démocratie et la paix de la Colombie.

POUR UNE UNIVERSITÉ CRITIQUE
CREATRICE ET TRANSFORMATRICE

www.aceucolombia.org


----

[1] http://www.aceucolombia.org/

[2] http://www.aceucolombia.org/DOCUMENTOS/ResACEU-JN0407.pdf

Auteur: 
Association Colombienne des Étudiants Universitaires - ACEU

Source: 

Thème: