Projet Accompagnement Solidarité Colombie

Nouvelles menaces contre le MOVICE : section Sucre

21 June 2011


Le Mouvement National de Victimes de Crimes d’État (MOVICE) est très préoccupé par les récentes menaces proférées contre le groupe.

Les faits

Mardi 21 juin 2011, une autre menace provenant de l’adresse sangrecorre2011@hotmail.com au courriel d’Ingrid Vergara, membre et porte- parole du MOVICE (Section: Sucre). Elle bénéficiera de moyens de protection de la part de la Comission Interaméricaine de Droits Humains (CIDH) comme l’Équipe de Protection du MOVICE.

Le contenu du courriel est le suivant:
«Suite aux provocations de la part de la guérilla du MOVICE par leur introduction dans les montagnes de Maria de Pedro Geney avec des avocats et des journalistes, comme Juan David Diaz qui défendent les guérilleros qui fuient, sont des actes qui nous poussent à agir. À plusieurs occasions nous avons demandé qu’ils sen aillent, les paysans n’ont pas besoin d'eux, ce n’est pas une menace, mais une constatation de nos prochaines actions…ne mentez pas plus aux jeunes étrangers qui proviennent des montagnes de Maria, ça a été ta dernière visite maricon guérillero gonorrea…Aguilas Volando (plusieurs insultes en espagnol)… 
…et la grosse qui ne parle pas, c'est terminé le petit jeu. »

Antécédents :

- Mardi 14 juin, un autre courriel provenant de l'adresse électronique sangrecorre2011@hotmail.com a été reçu par Candelaria Barrios Acosta, Pedro Geney et Franklin Torres, membres du MOVICE Section Sucre, en plus du courriel de l’Equipe de Protection du MOVICE proteccion@movimientodevictimas.org.

- Vendredi 10 juin 2011, Ingrid Vergara, porte-parole du MOVICE, Section Sucre et Franklin Torres ont bénéficié de moyens de protection de la CIDH, comme Candelaria Barrios Acosta et Pedro Geney Arrieta qui ont aussi reçu un courriel électronique de “Aguilas volando” : sangrecorre2011@hotmail.com qui leur donnait une limite de temps pour sortir de la zone, soit jusqu'au 14 juin, sinon ils seraient exécutés.

- Jeudi 9 juin 2011, Juan David Díaz, membre et porte-parole de MOVICE Section Sucre et bénéficiaire de moyens de protection de la CIDH, a reçu la menace suivante de la part du courriel électronique aguilasnegras3rageneracion@yahoo.com.ar: MORT AUX MEMBRES DU MOVICE.

- Le MOVICE chapitre Sucre, depuis sa naissance en 2006, a reçu plus de 100 agressions contre ses membres. Incluant les montages judiciaires contre Carmelo Agámez Berrio qui persistent depuis novembre 2008, l’assassinat de Rogelio Martinez le 18 mai 2010, l’assassinat de Eder Verbel Rochar le 23 mars 2011 et les vols, agressions physiques et les tentatives d’assassinats, entre autres. Depuis que le MOVICE, Section Sucre, a commencé à accompagner le processus de retour sur la propriété (Finca) La Europa dans les Montes de Maria qui fut occupée de manière illégale par l’entreprise Arepas Don Juanco. Nous avons remarqué une augmentation considérable de menaces et d’agressions contre les membres du MOVICE.

- Nous sommes aussi préoccupés par les persécutions et menaces visant le MOVICE au niveau national. L’organisation a fait l’objet de deux menaces dans les derniers mois de la part de présumés paramilitaires autoproclamés : Los Rastrojos et Las Águilas Negras Bloque Capital.

Exigences

- Que l’État colombien offre des garanties politiques et matérielles afin que le MOVICE et toutes ses sections puissent continuer à exercer leur travail de défense de droits des victimes.

- Que la Fiscalía (le procureur général colombien) et les organismes de contrôle (sécurité publique) dénoncent les responsables intellectuels et matériels de ses évènements.

- Que le Ministère de l’Intérieur et de Justice accomplisse ses promesses, soit de renouer et de dialoguer avec le MOVICE, tel que convenu devant la CIDH.

Mouvement National de Victimes de Crimes d’Etat (MOVICE)
21 juin 2011

 

Author: 
MOVICE

Source: 

Themes: 

Region: